Search

Decolonizing ALGERIA

Decolonized thoughts of an Algerian female blogger

Tag

modernité

Où va l’école algérienne?

Depuis sa nomination à la tête du Ministère de l’éducation, Noria Benghabrit n’a cessé de soulever éloges et compliments des uns, critiques et interrogations des autres. Au début de cette nouvelle année scolaire, la minsitre se retrouve, encore une fois, au centre d’une polémique autour des réformes mises en place et du contenu des nouveaux programmes. La polémique a atteint son paroxysme dernièrment, avec l’annonce du Ministère d’ester en justice l’organisation des parents d’élèves qui a menacé de boycotter l’école si le Ministère persiste dans sa décision d’appliquer les nouveaux programmes. Avec cette décision, le ministère de l’éducation fait preuve d’une dangereuse dérive totalitaire contre l’un des partenaires les plus importants de l’éducation.

Il est triste de constater que l’opacité, qui caractérise les réformes du secteur de l’éducation, n’encourage pas le débat et tout est fait pour museler les voix qui se dressent contre les réformes de Benghabrit. De plus, les fervents défenseurs de la minsitre n’hésitent pas à diaboliser tous ceux qui ont un avis contraire en les accusant d’être des islamistes ; et en rappellant, à chaque fois, la nécessité de libérer l’école des luttes idéologiques et politiques.

Que cachent les réformes de Benghabrit?
Est-il vrai que ces réformes n’ont aucune connotation idéologique?

Pour comprendre les réformes de Benghabrit, la minsitre, il suffit de lire Benghabrit, le chercheur. Je vous propose, la lecture critique de son article phare sur la réligion dans les programmes de l’école algérienne. Continue reading “Où va l’école algérienne?”

Quelle modernité pour l’Algérie?

La dernière émission du CPP du jeudi 10/03/2016  avait pour thème la modernité de la société algérienne. En annonçant la question du jour :  «  La société Algérienne est-elle plus conservatrice à la fin des années Bouteflika qu’au début », l’animatrice du débat, explique d’emblée que le pouls de cette modernité est : “les droits des femmes, le discours politique et religieux, notre rapport avec la religion ou notre religiosité, l’islamisme dans le monde réel de Kamel Daoud.”

En d’autres termes, le statut de la femme et de la religion sont les indicateurs de la modernité d’une société.

Sans prendre la peine de définir la modernité, qui est un concept complexe parce qu’il a un fondement éminemment idéologique et philosophique, les chroniqueurs ont présenté leurs arguments qui  peuvent être synthétisés selon le schéma dialectique : modernité VS tradition.

Continue reading “Quelle modernité pour l’Algérie?”

Blog at WordPress.com.

Up ↑