Search

Decolonizing ALGERIA

Decolonized thoughts of an Algerian female blogger

Category

Uncategorized

Lecture critique de l’article “Sauvons notre école”

 « Sauvons notre école » est un article signé par un collectif de professeurs paru dans  le qutotidien francophone Le soir d’Algérie. Une autre version « tronquée » a été publiée dans le journal français Le Monde. Par contre, aucune version en arabe de cet article n’a été publiée dans un journal algérien arabophone.

Les co-auteurs (Ahmed Djebbar, Mohamed Harbi, Houari Touati, Wassini Laredj, Khaoula Taleb-Ibrahimi, Abderrazak Dourari) sont en majorité francophones. Quatre des six co-auteurs enseignent et/ou vivent en France. Quant aux Prof. Taleb-Ibrahimi et Prof. Dourari (Directeur du Centre National Pédagogique et Linguistique de l’Enseignement de Tamazight, le CNPLET), qui enseignent tous deux à l’université d’Alger, sont connus pour être de fervents défenseur de la Derja et du Français dans l’enseignement (voir ici.) Continue reading “Lecture critique de l’article “Sauvons notre école””

Massinissa, IKosim et l’ombre de Carthage…

Une statue de Massinissa va être érigée à Alger. Pourquoi Massinissa ? Pourquoi Alger?

Je n’aime pas ce regain d’intérêt pour les statues et le culte des personnalités historiques. J’apprécie l’idée de célébrer l’histoire de la ville d’Alger, mais j’ai du mal à comprendre le choix de Massinissa. Qui veut-on célébrer ? Alger à travers son histoire et celle des hommes qui l’ont marqué ? Ou bien célébrer Massinissa et prendre Alger comme simple piédestal. En lisant les paroles du PAPC d’Alger M. Bettache je crois comprendre que c’est la deuxième option qui a prévalu. Continue reading “Massinissa, IKosim et l’ombre de Carthage…”

Book review : “Kamel Daoud : Cologne contre-enquête”de Ahmed Bensaada

Kamel Daoud et Boualem Sansal font partie de ces écrivains Algériens francophilophones qui bénéficient d’une importante couverture médiatique en France. Pourtant, ces écrivains ne font pas l’unanimité en Algérie. Leurs récits, cadrés toujours dans un registre islamophobe et arabophobe, dénigrent, sans cesse, la société algérienne. Sa religion, sa culture traditionnelle, sa langue et sa mémoire commune sont constamment attaquées, raillées, souillées, exhibées et jetées en pâture à cet Occident “moderne et développé”. Ces écrivains, nostalgiques du temps de la colonisation française, ont cette particularité de ne pas aimer leur peuple et de ne jamais s’adresser à lui ; car s’ils n’écrivent que sur les tares supposées de leur peuple, ces écrivains ne s’adressent qu’aux seuls occidentaux.

En Algérie, rares sont les intellectuels, qui osent dénoncer ces écrivains néocolonisés et leurs écrits idéologiquement hostiles à la société algérienne. Parmi ces rares intellectuels, Ahmed Bensaada vient de signer un essai critique qui comble ce vide et ouvre, du moins espérons-le, un débat Algéro-algérien sur ce phénomène.

Continue reading “Book review : “Kamel Daoud : Cologne contre-enquête”de Ahmed Bensaada”

Critique de l’article de Babzman “La résistance kabyle à l’invasion turque et sauvagerie des janissaires”

L’article “La résistance kabyle à l’invasion turque et sauvagerie des janissaires” paru sur  le site de Babzman, un certain 14 juillet, est un bel exemple de l’aliénation de certains Algériens qui ne peuvent lire l’Histoire de leur pays qu’à travers les prismes racistes et mystificateurs des récits historiques de la France coloniale.

L’article, signé Mounira Amine-Seka d’après le blog de de l’historien Bernard Lugan, rempli d’erreurs et de raccourcis malheureux soulève plusieurs questions:

Continue reading “Critique de l’article de Babzman “La résistance kabyle à l’invasion turque et sauvagerie des janissaires””

La francophonie en question : sur le rôle et le statut de la langue française en Algérie au XXIème siècle.

Cela fait deux ans que les centres culturels français en Algérie, célèbrent la semaine de la francophonie. Cet évènement culturel, qui a lieu au mois de mars, a, bien sûr, été relayé par la presse francophone et arabophone avec beaucoup d’enthousiasme… mais sans provoquer de débat. Pourtant, un tel évènement aurait due susciter des questionnements sur le sens de la francophonie ainsi que le statut et le rôle de la langue française en Algérie au 21ème siècle. Malheureusement, il n’en fut rien. Continue reading “La francophonie en question : sur le rôle et le statut de la langue française en Algérie au XXIème siècle.”

Selective empathy of the West

The world is horrified : another terrorist attack hit the West in the heart of Europe. Explosions shook the airport and a subway station in Brussels. As usual, when the victims are westerners, a full coverage of the event is broadcasted on global TV channels. The terrorist attack and the victims would make the headlines for long time to properly display due outrage and empathy from all over the world. As usual, there would be no TV coverage for the victims of terrorism from the Rest of the world : Iraq, Mali, Libya, Syria, Afghanistan, Yemen…

In our sad world, a victim from the West doesn’t equate a subaltern victim from the Rest… Continue reading “Selective empathy of the West”

…من اليمين إلى اليسار

أبحث عنها … فأجدها في جذوري 

على لسان أبي… لسان أمي

في زينة الأقوال… في حكمة الأجداد 

في الأمثال الشعبية التي تروي كل الدنيا

فتختصر مرٌها و حلوها…في بضع كلمات ذهبية

.من اليمين إلى اليسار.. Continue reading “…من اليمين إلى اليسار”

Kamel Daoud : the intellectual misery of Algeria

Kamel Daoud is an Algerian writer. Even though we share the same nationality, we definitely don’t belong to the same Algeria. Daoud belongs to a minority of Algerian intellectuals, mainly francophile, who adopt western (not to say french) values: modernity, secularism, individualism, liberalism ; and  who vehemently reject their people’s traditional values inherited from Arab-Muslim civilization. His writings, welcomed and celebrated in France, reflect perfectly his beliefs as they are always filled with his zealous Islamphobe and Arabophobe opinions.

His last New York Times op-ed  “The Sexual Misery of the Arab World”, is a masterpiece of a condescending neo-colonial writing dedicated to demonizing Arabs’ culture and values. Continue reading “Kamel Daoud : the intellectual misery of Algeria”

Le terrorisme des guerres masquées…

“If you know the enemy and know yourself, you need not fear the result of a hundred battles. If you know yourself but not the enemy, for every victory gained you will also suffer a defeat. If you know neither the enemy nor yourself…you will succumb in every battle.”  ― Sun Tzu, The Art of War

De nouveaux attentats terroristes ont endeuillé Beyrouth, Paris, Bamako, Tunis… La terreur s’est propagée dans le monde réel … et virtuel. L’Occident dénonce et accuse la multinationale terroriste DAESH (qu’il qualifie à tort de groupe Islamique). L’occident déclare la guerre au terrorisme … mais en même temps l’Occident, ou plus précisément l’OTAN, protège DAESH des frappes Russes. Cette situation incompréhensible soulève bien des questions et ne se suffit plus des explications conformistes des médias “mainstream”…Elle nécessite, plus que jamais, une nouvelle grille de lecture qui questionne le terrorisme sous un autre angle.

C’est justement ce que propose le Prof. Daniel Ganser dans sa conférence intitulée la stratégie masquée des guerres. Continue reading “Le terrorisme des guerres masquées…”

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑