Search

Decolonizing ALGERIA

Decolonized thoughts of an Algerian female blogger

Category

Histoire

Le Tamazight de l’école Benghabrit

La Ministre de l’éducation, Mme Benghabrit, qui ne maitrise pas la langue arabe -langue nationale et officielle – parce qu’elle n’a pas de temps pour l’apprendre, déploie, ces dernières années, avec un excès de zèle inégalé, toute son énergie pour promouvoir l’enseignement du tamazight à l’école. Une autre langue que la Ministre ne maitrise pas non plus ; la Ministre étant  surtout et avant tout francophone…

Ce qui est surprenant, c’est qu’il n y a pas de débat public sur cette nouvelle langue enseignée à l’école de Benghabrit ? Sur sa légitimité sur le plan légal, scientifique, et historique ? Continue reading “Le Tamazight de l’école Benghabrit”

La France des lumières’ trophy heads…of shame.

In Paris, the city of light, nearby the Great mosque…in the prestigious Muséum National d’Histoire Naturel…in the darkness of the basement, are held in captivity, the tormented remains of Algerian heroes. Their skulls, hidden in old boxes tagged and stored like mere objects, are waiting for more than a century to be freed and repatriated to Algeria.

tetes
Photo credits Ali Farid Belkadi

Continue reading “La France des lumières’ trophy heads…of shame.”

Massinissa, IKosim et l’ombre de Carthage…

Une statue de Massinissa va être érigée à Alger. Pourquoi Massinissa ? Pourquoi Alger?

Je n’aime pas ce regain d’intérêt pour les statues et le culte des personnalités historiques. J’apprécie l’idée de célébrer l’histoire de la ville d’Alger, mais j’ai du mal à comprendre le choix de Massinissa. Qui veut-on célébrer ? Alger à travers son histoire et celle des hommes qui l’ont marqué ? Ou bien célébrer Massinissa et prendre Alger comme simple piédestal. En lisant les paroles du PAPC d’Alger M. Bettache je crois comprendre que c’est la deuxième option qui a prévalu. Continue reading “Massinissa, IKosim et l’ombre de Carthage…”

Décoloniser l’Histoire…

“L’histoire coloniale est presque toujours à sens unique, car c’est le propre d’un peuple colonisé de n’avoir plus d’histoire ou du moins d’historiens, hormis celle et ceux du colonisateur.” Jean Gresh

On dit qu’une image vaut mille mots. Cette timeline retrace l’histoire de l’Algérie. La période Islamique de notre histoire, allant du 7ème au 19ème siècle, a duré 13 siècles sans interruption.
Continue reading “Décoloniser l’Histoire…”

Blog at WordPress.com.

Up ↑